« Un casque bleu chez les khmers rouges », le récit d’une initiation

Un casque bleu chez les khmers rouges est le troisième volet d’un triptyque que j’ai écrit en remontant le temps, puisque cet opus se situe dix-huit mois avant la désastreuse intervention pendant le génocide contre les Tutsi, racontée dans Rwanda, la fin du silence et qui s’achève un an plus tard, en 1995, par notre … Lire la suite « Un casque bleu chez les khmers rouges », le récit d’une initiation

« Un casque bleu chez les Khmers rouges », un témoignage sur les limites de la paix onusienne, par Antoine Flandrin, Le Monde

Le Monde Soldat de la paix au Cambodge au sortir de la guerre civile, dans les années 1990, Guillaume Ancel livre un récit détaillé d’une mission lors de laquelle les lignes entre bourreaux et victimes étaient parfois floues et où les dérives concernaient aussi les casques bleus. Livre. Il y a trente ans, les forces politiques … Lire la suite « Un casque bleu chez les Khmers rouges », un témoignage sur les limites de la paix onusienne, par Antoine Flandrin, Le Monde

La guerre civile, celle que personne ne peut gagner, le conflit de tous les dangers qu’attisent pourtant certains partis

Il était difficile en 1992 de se faire une image de ce « pays du sourire » ravagé par la folie meurtrière des Khmers rouges et dévasté par vingt années de guerre civile. Le Cambodge n’était plus en réalité qu’une société démantelée. Je gardais un souvenir très fort du film La Déchirure (Killing Fields, de … Lire la suite La guerre civile, celle que personne ne peut gagner, le conflit de tous les dangers qu’attisent pourtant certains partis

Quand la rivière ne coule pas de sens

Au Cambodge, le minage généralisé de la province empêche tout déplacement autour de Tbaeng Mean Chey, en dehors de quelques km de piste qui disparaissent dans la jungle, comme avalés. Mes compagnons d’infortune en ont fait leur parti et attendent. Mais ils attendent quoi ? Je ne peux m’y résoudre et je cherche à tout … Lire la suite Quand la rivière ne coule pas de sens

« Un casque bleu chez les khmers rouges », réflexions sur le management et la gestion de crise

Isabelle Lustig, qui dirige la Caisse d'Assurance Retraite et de la Santé au Travail (CARSAT) d’Alsace-Moselle, m’a demandé d’intervenir dans une séquence de réflexion, sur le management et la gestion de crise, qu’elle organise avec ses managers.Je me suis d’abord demandé quel lien pouvait s’établir avec cette difficile expérience de rétablissement de la paix dans … Lire la suite « Un casque bleu chez les khmers rouges », réflexions sur le management et la gestion de crise

Cambodge : une soirée en jungle

Cette soirée dans le petit village de Tbaeng Mean Chey, censé être la capitale de la province de Preah Vihear au milieu de la forêt tropicale à la frontière du Laos et de la Thaïlande, était dans le manuscrit initial d’ Un casque bleu chez les khmers rouges, publié aux Belles Lettres. Je l’ai retirée … Lire la suite Cambodge : une soirée en jungle

Ce vieil homme devant un temple khmer ou comment intervenir dans un pays démantelé par la guerre ?

Ce vieux monsieur à l’entrée d’un temple d’Angkor, le regard plein d’espoir ou de désespoir ? J’aime cette photo.J’aime cette photo parce qu’elle illustre à elle seule la situation compliquée à laquelle nous avons été confrontés au Cambodge.Après vingt années de guerre civile, le pays est démantelé, la société est un chaos, la civilisation khmère … Lire la suite Ce vieil homme devant un temple khmer ou comment intervenir dans un pays démantelé par la guerre ?

Cambodge : que faire après que notre co-négociateur ait été descendu ?

Un événement marquant (frappant ?) dans le récit « Un casque bleu chez les khmers rouges » est le flingage de sang-froid d’un de nos co-négociateurs par un khmer rouge lors de ce qui était censé être une discussion sur l’application des accords de paix.Beaucoup de lecteurs m’ont interrogé sur cette scène difficile et surtout sur nos … Lire la suite Cambodge : que faire après que notre co-négociateur ait été descendu ?

Cette Mercedes rouge que j’ai voulu arrêter

Cela se passe à Phnom Penh, capitale du Cambodge, en 1992 pendant cette opération compliquée de rétablissement de la paix dont j’ai fait le récit, Un casque bleu chez les khmers rouges, publié aux Belles Lettres.Je suis revenu à Phnom Penh passer deux jours pour récupérer du matériel dans les stocks de l’ONU et pour … Lire la suite Cette Mercedes rouge que j’ai voulu arrêter

Un saphir bleu océan ou un rubis rouge sang ?

C’est un épisode très particulier d’Un casque bleu chez les khmers rouges sur lequel je voudrais revenir dans cet article. Il se situe à la fin du récit (p.237-238) alors que ma mission au Cambodge s’achève et que j’amorce mon retour en Europe, en passant par la Thaïlande. Je ne mesure pas encore les conséquences … Lire la suite Un saphir bleu océan ou un rubis rouge sang ?