Un saphir bleu océan ou un rubis rouge sang ?

C’est un épisode très particulier d’Un casque bleu chez les khmers rouges sur lequel je voudrais revenir dans cet article. Il se situe à la fin du récit (p.237-238) alors que ma mission au Cambodge s’achève et que j’amorce mon retour en Europe, en passant par la Thaïlande. Je ne mesure pas encore les conséquences … Lire la suite Un saphir bleu océan ou un rubis rouge sang ?

Parole d’un capitaine qui n’accepte pas que le silence devienne amnésie et que sa génération soit celle du déni

Ancien officier français engagé au Cambodge, au Rwanda et en Bosnie, je reviens dans cette tribune, publiée dans Le Monde du 14 juillet 2021, sur le sens de ces missions, le droit de dire non comme celui de briser le silence, pour réfléchir et faire réfléchir. Opération d’extraction de rescapés Tutsi dans la zone où … Lire la suite Parole d’un capitaine qui n’accepte pas que le silence devienne amnésie et que sa génération soit celle du déni

À la Une

Journal d’un casque bleu chez les khmers rouges

Plongée dans une opération de la paix Le Cambodge était ma première « mission extérieure », j’étais un jeune capitaine de 27 ans lorsque j’ai débarqué, en 1992, dans ce pays ravagé par vingt années de guerre. Avec les soldats de la mission de paix de l’ONU, nous devions faire appliquer les accords de Paris, en commençant … Lire la suite Journal d’un casque bleu chez les khmers rouges

VERBATIM sur « Vent glacial sur Sarajevo », un autre confinement…

Pour ne pas être confinés à ne parler que de la crise actuelle et alors que bien souvent nous pouvons nous sentir assiégés par cette sournoise épidémie, je publie un verbatim de quelques retours sur le récit d’un autre siège, celui de Sarajevo en 1995 dont j’ai voulu témoigner à mon modeste niveau. Peut-être qu’il … Lire la suite VERBATIM sur « Vent glacial sur Sarajevo », un autre confinement…

VERBATIM sur « Rwanda, la fin du silence »

Rwanda, la fin du silence, Belles Lettres Claude, moine cistercien, il était à Kigali au moment du déclenchement du génocide. Il écrit de Notre Dame des Neiges, en Ardèche.« je vous dois un grand merci pour votre témoignage courageux, mais bien nécessaire pour crever le nuage de mensonges. » Clotilde, étudiante« C'est, pour moi et pour ma génération, … Lire la suite VERBATIM sur « Rwanda, la fin du silence »

Rwanda, un témoignage pour que le silence ne devienne pas amnésie

En mars 2018, Les Belles Lettres ont publié Rwanda, la fin du silence qui est mon témoignage, en tant qu’ancien lieutenant-colonel de l’armée française, sur l’opération Turquoise, l’intervention militaire de la France en plein génocide des Tutsi au Rwanda. Après deux années d’interviews et de conférences, une centaine au total, je recevais en 2015 un … Lire la suite Rwanda, un témoignage pour que le silence ne devienne pas amnésie

PUBLICATIONS

Un casque bleu chez les khmers rouges Plongée dans une opération de rétablissement de la paix Le Cambodge était ma première « mission extérieure », j’étais un jeune capitaine de 27 ans lorsque j’ai débarqué, en 1992, dans ce pays ravagé par vingt années de guerre. Avec les soldats de la mission de paix de l’ONU, nous … Lire la suite PUBLICATIONS

VERBATIM de « Vents sombres sur le lac Kivu »

Quelques commentaires sur la controverse sur le Rwanda et le livre Vents sombres sur le lac Kivu, Un grand merci à tous ceux qui m'ont envoyé un mot de soutien ou de réaction, car les controverses sont des moments de solitude. Je publie juste quelques réactions, ne me demandez pas pourquoi celles-ci en particulier, elles … Lire la suite VERBATIM de « Vents sombres sur le lac Kivu »

Pourquoi Vents sombres sur le lac Kivu ?

Oui pourquoi ce titre ? Le roman devait s'appeler "carnets d'opération de la Capitaine Victoire Guillaumin", ce qui est la forme de présentation du récit, un logbook ou journal de marche comme j'en tenais un d'ailleurs pour chacune de mes opérations. Avec un regret, celui de ne pas savoir dessiner, j'aurais aimé rapporter des croquis … Lire la suite Pourquoi Vents sombres sur le lac Kivu ?

Genèse du livre Vents sombres sur le lac Kivu

Genèse du livre Vents sombres sur le lac Kivu J'ai d'abord essayé d'écrire un polar ethnologique, genre que j'apprécie particulièrement, j'avais la matière pour l'ethno, nettement moins pour le polar, dont on n'imagine pas la difficulté de monter une intrigue qui se tienne sans plagier celles lues précédemment. Alors j'ai essayé un roman d'aventures, de "guerre", … Lire la suite Genèse du livre Vents sombres sur le lac Kivu