Un saphir bleu océan ou un rubis rouge sang ?

C’est un épisode très particulier d’Un casque bleu chez les khmers rouges sur lequel je voudrais revenir dans cet article. Il se situe à la fin du récit (p.237-238) alors que ma mission au Cambodge s’achève et que j’amorce mon retour en Europe, en passant par la Thaïlande. Je ne mesure pas encore les conséquences … Lire la suite Un saphir bleu océan ou un rubis rouge sang ?

Les soldats de la paix, plongée dans la réalité d’une opération de l’ONU au Cambodge, avec un « Un casque bleu chez les khmers rouges », France Info TV

Le grand journal de 23h de France Info TV traite ce 3 juillet 2021 des casques bleus, ces « soldats du Monde » qui tentent pour l’ONU de rétablir la paix dans les pays que la guerre a malheureusement ravagés. Le récit « Un casque bleu chez les khmers rouges » est une plongée dans la réalité d’une opération … Lire la suite Les soldats de la paix, plongée dans la réalité d’une opération de l’ONU au Cambodge, avec un « Un casque bleu chez les khmers rouges », France Info TV

« Un casque bleu chez les khmers rouges », vu par Patrick de Saint-Exupéry

Patrick de Saint-Exupéry Patrick de Saint-Exupéry, écrivain et grand reporter, parle ainsi de ce récit « Un casque bleu chez les khmers rouges » et je l’en remercie : Le 13e RDP, une unité des plus prestigieuses, voulait recruter le jeune lieutenant artilleur Guillaume Ancel. Son corps d’origine refusait, préférant le voir revenir à Saint-Cyr comme instructeur. Guillaume … Lire la suite « Un casque bleu chez les khmers rouges », vu par Patrick de Saint-Exupéry

« Un casque bleu chez les khmers rouges ». Débat avec l’historien Stéphane Audoin-Rouzeau

Débat entre un auteur engagé, Guillaume Ancel et un historien encore plus engagé, Stéphane Audoin-Rouzeau, organisé par Les Belles Lettres le 23 juin 2021, sur Un casque bleu chez les khmers rouges, journal d’opération d’un soldat de la paix Après deux témoignages saisissants sur le Rwanda et Sarajevo, Guillaume Ancel livre un récit surprenant et … Lire la suite « Un casque bleu chez les khmers rouges ». Débat avec l’historien Stéphane Audoin-Rouzeau

Avez vous lu le dernier Ancel ? par Patrick André Bourassin

Telle est la question que devraient se poser tous les étudiants en siences-Po, les journalistes, les cadres des armées, ainsi que beaucoup d´hommes (et de femmes) politiques. En terminant cette trilogie, remarquablement introduite par Stéphane Audoin-Rouzeau, G.Ancel nous invite à parcourir les sentiers des conflits nationaux aux implications internationales. Mais gare à celui qui n´est … Lire la suite Avez vous lu le dernier Ancel ? par Patrick André Bourassin

Journal d’un casque bleu chez les khmers rouges

Plongée dans une opération de la paix Le Cambodge était ma première « mission extérieure », j’étais un jeune capitaine de 27 ans lorsque j’ai débarqué, en 1992, dans ce pays ravagé par vingt années de guerre. Avec les soldats de la mission de paix de l’ONU, nous devions faire appliquer les accords de Paris, en commençant … Lire la suite Journal d’un casque bleu chez les khmers rouges

Sarajevo : le pont de Vrbnja, un arbre pour cacher la forêt

L’armée française commémore « la prise du pont de Vrbnja », quand une section de marsouins du 3° régiment d’infanterie de marine se lança à l’assaut d’un poste militaire en plein siège de Sarajevo, le 27 mai 1995. Ce fait d’armes contribua largement à la notoriété de l’actuel chef d’état-major des armées, François Lecointre, et servit surtout … Lire la suite Sarajevo : le pont de Vrbnja, un arbre pour cacher la forêt

Hommage au capitaine Mbaye Diagne, qui a sauvé des centaines de Tutsi pendant le génocide, au péril de sa vie

Le capitaine Mbaye DIAGNE, un héros sénégalais au Rwanda. Alors que les 25èmes commémorations du génocide des Tutsi au Rwanda se tiendront début avril 2019 et que le débat sur le rôle de la France continuera à être pollué par le bouclage des archives et l’amnésie des décideurs français, j’aimerais rappeler le souvenir de cet … Lire la suite Hommage au capitaine Mbaye Diagne, qui a sauvé des centaines de Tutsi pendant le génocide, au péril de sa vie