Quand la rivière ne coule pas de sens

Au Cambodge, le minage généralisé de la province empêche tout déplacement autour de Tbaeng Mean Chey, en dehors de quelques km de piste qui disparaissent dans la jungle, comme avalés. Mes compagnons d’infortune en ont fait leur parti et attendent. Mais ils attendent quoi ? Je ne peux m’y résoudre et je cherche à tout … Lire la suite Quand la rivière ne coule pas de sens

Cambodge : une soirée en jungle

Cette soirée dans le petit village de Tbaeng Mean Chey, censé être la capitale de la province de Preah Vihear au milieu de la forêt tropicale à la frontière du Laos et de la Thaïlande, était dans le manuscrit initial d’ Un casque bleu chez les khmers rouges, publié aux Belles Lettres. Je l’ai retirée … Lire la suite Cambodge : une soirée en jungle

Cambodge : que faire après que notre co-négociateur ait été descendu ?

Un événement marquant (frappant ?) dans le récit « Un casque bleu chez les khmers rouges » est le flingage de sang-froid d’un de nos co-négociateurs par un khmer rouge lors de ce qui était censé être une discussion sur l’application des accords de paix.Beaucoup de lecteurs m’ont interrogé sur cette scène difficile et surtout sur nos … Lire la suite Cambodge : que faire après que notre co-négociateur ait été descendu ?

Cette Mercedes rouge que j’ai voulu arrêter

Cela se passe à Phnom Penh, capitale du Cambodge, en 1992 pendant cette opération compliquée de rétablissement de la paix dont j’ai fait le récit, Un casque bleu chez les khmers rouges, publié aux Belles Lettres.Je suis revenu à Phnom Penh passer deux jours pour récupérer du matériel dans les stocks de l’ONU et pour … Lire la suite Cette Mercedes rouge que j’ai voulu arrêter

Un saphir bleu océan ou un rubis rouge sang ?

C’est un épisode très particulier d’Un casque bleu chez les khmers rouges sur lequel je voudrais revenir dans cet article. Il se situe à la fin du récit (p.237-238) alors que ma mission au Cambodge s’achève et que j’amorce mon retour en Europe, en passant par la Thaïlande. Je ne mesure pas encore les conséquences … Lire la suite Un saphir bleu océan ou un rubis rouge sang ?

« Un casque bleu chez les khmers rouges », vu par Patrick de Saint-Exupéry

Patrick de Saint-Exupéry Patrick de Saint-Exupéry, écrivain et grand reporter, parle ainsi de ce récit « Un casque bleu chez les khmers rouges » et je l’en remercie : Le 13e RDP, une unité des plus prestigieuses, voulait recruter le jeune lieutenant artilleur Guillaume Ancel. Son corps d’origine refusait, préférant le voir revenir à Saint-Cyr comme instructeur. Guillaume … Lire la suite « Un casque bleu chez les khmers rouges », vu par Patrick de Saint-Exupéry

L’honneur d’un militaire réside dans son humanité, bien plus que dans sa discipline

Ce récit sur le Cambodge, « Un casque bleu chez les khmers rouges », est d’abord une illustration de la complexité de ces missions de rétablissement de la paix.Cela sonne comme une évidence, mais déclencher une guerre est sans commune mesure avec ses conséquences, en particulier la difficulté de restaurer la paix qui est sans doute notre … Lire la suite L’honneur d’un militaire réside dans son humanité, bien plus que dans sa discipline