Rwanda, Bisesero, un « désastre français » sans l’ombre d’un responsable ?

Les juges en charge de l’instruction sur l’affaire Bisesero ont rendu un non-lieu après dix-sept années d’instruction, estimant qu’ils n’avaient trouvé aucune intention des militaires français impliqués de participer au génocide contre les Tutsi en 1994. Cette décision de ne pas poursuivre en justice sur une affaire aussi grave est parfaitement regrettable, mais elle était … Lire la suite Rwanda, Bisesero, un « désastre français » sans l’ombre d’un responsable ?